jeudi 21 avril 2016

Les modillons de Ferrières-en-Gâtinais (Loiret)

                                   LES MODILLONS de FERRIERES-en-GATINAIS

Le terme "modillons" désigne un support ornemental placé en saillie au faîte des murs afin de
soutenir une corniche. On parle aussi, selon la taille et la forme, de corbeau ou de console. Les modillons faisaient partie de la technique de construction romane entre les XIème et XIIème siècle.

On les trouve supportant essentiellement la corniche du chevet, de la nef et, assez souvent, sur la façade, au-dessus du portail. L’usage des modillons pour soutenir les corniches semble avoir débuté en Espagne, à la grande mosquée de Cordoue, au VIIIème siècle. Ils ont été adoptés ensuite pour les églises du nord de l’Espagne et du sud-ouest de la France au début du XIème siècle, puis partout en Europe au XIIème siècle. Les premiers modillons avaient une décoration géométrique (rouleaux, barres, feuilles, etc…).

Sur les modillons de style roman, étaient sculptés des animaux, des figures humaines et parfois des scènes érotiques, ce qui prouve une liberté d’expression. La réalisation des motifs dépendait de l’habileté de l’artiste et de la qualité de la pierre.

Les représentations d’animaux ou de monstres pouvaient voisiner avec des évocations de thèmes religieux, voire éducatifs. Ainsi apparaît la mission morale de l’église, montrant l’horreur des péchés, des vices, opposés aux vertus, figurées par des visages sereins.

A partir du XIIIème siècle, avec le style gothique, les chapiteaux historiés disparaissent et les modillons figurés font place aux gargouilles tout en haut des édifices ou en culs-de-lampe grotesques sans signification apparente.

Quelques modillons de Ferrières-en-Gâtinais : Abbatiale St Pierre, St Paul.



 
Chapelle Notre-Dame de Bethléem



 Venez les découvrir!!!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire