mardi 26 janvier 2016

Les 30 ans de l'ARF

          A l'occasion des 30 années d'activités réalisées par l'ARS, association de recherche et sauvegarde du passé historique de Ferrières, devenue en 2011, l'ARF , association de recherches sur le Ferrièrois, le bilan en est retracé. Le changement de nom permet de présenter l'histoire d'un ensemble de communes qui, au début du 20e siècle, étaient en relation régulière dans le secteur agricole ou artisanal. Différents présidents sont intervenus pour préserver le patrimoine culturel et transmettre les connaissances acquises: Mrs Grondin, Durafour, Lelong, Loiseau, Mme Bonnefoy.
 
          Il convient de remercier tous les bénévoles ayant joint leurs efforts pour approfondir l'histoire de notre cité par conférences, expositions, publications. Cette longévité obtenue malgré maintes difficultés, doit être soulignée.


Restauration de la chapelle
Restauration de la chapelle Sainte-Elisabeth, ancienne chapelle privée de l'Abbé, devenue triste dépôt; réédition de l'ouvrage de l'abbé Jarossay sur l'histoire de l'abbaye, transcription du texte préparé par Dom Morin, prieur au XIIème. Le colloque pour le 500e anniversaire de la mort de Louis de Blanchefort a porté à la connaissance les liens unissant les Abbés de Ferrières et de Saint-Séverin de Château-Landon puisque Jacques d'Aubusson était le neveu du premier.




Louis de Blanchefort en son temps
Le commentaire sur les Lettres de Loup de Ferrières a donné la mesure de l'érudition de ce moine qui a fait connaître le lieu hors de nos frontières. Cet Abbé avait su établir des échanges avec les grands ecclésiastiques du IXème siècle, donner des conseils aux rois pour l'exercice du pouvoir, et de développer l'école monastique. Le réseau Internet ayant assuré une large diffusion, un professeur de l'université de Chicago venant visiter le site a donné une conférence sur une partie peu connue de l'oeuvre de Loup de Ferrières. Une publication est en cours.


          L'analyse du seul manuscrit de l'ancienne bibliothèque, conservée à la bibliothèque vaticane, dénommé couramment comput, a permis une approche originale des recettes en vue de fixer la date de Pâques selon la position des astres. Le professeur Pierre de Félice en a rédigé un commentaire
" Un calendrier au Xème siècle".
 


Le bleu
L'idée des Journées du Patrimoine est satisfaisante. Dans ce cadre, l'association a préparé annuellement des expositions aux thèmes variés: Louis de Blanchefort et son temps, couleur bleue, léproseries, plantes aromatiques et médicinales, souvenirs de la guerre 1914-1918. Une étude détaillée sur l'imagerie populaire a été présentée car Pierre-Louis Duchartre, dont la famille maternelle vivait ici depuis le XVe siècle, fut un des pionniers en faveur de la recherche et de la conservation de ces images circulant dans tous les villages.




L'imagerie populaire
Le patrimoine spirituel 






Les plantes aromatiques et médicinales


                      
          Un appel est lancé à tous les adhérents pour qu'ils renforcent notre équipe et nous aident à maintenir ces activités. Certes les associations ont de la peine à recruter de nouveaux membres, chacun ayant tendance à se replier ou à envisager d'autres horizons. Il sied de conserver espoir d'autant qu'un besoin sera perçu de retrouver ses racines à court terme.




                                   J. Bonnefoy, Septembre 2015





  




Aucun commentaire:

Publier un commentaire